La vaccination contre la COVID-19 : mode d’emploi

La campagne de vaccination s'accélère : plus de 400 000 rendez-vous sont réservés chaque jour sur Doctolib.
De nombreux créneaux sont disponibles dans les centres de vaccination.
Vous pouvez également prendre rendez-vous chez votre médecin généraliste ou dans une pharmacie.

#DéfiVaccination

Vérifiez votre éligibilité
et trouvez où vous faire vacciner.
Prenez rendez-vous
en quelques clics.
Pensez à vos proches
qui peuvent être éligibles à la vaccination.
La vaccination contre la COVID-19, avec Doctolib.

Puis-je me faire vacciner ?

Vous devez appartenir à l'une des catégories ci-dessous pour pouvoir vous faire vacciner contre la COVID-19.
Âge
Populations éligibles
Vaccins
50 à 54 ans

Personnes vulnérables à très haut risque face à la COVID-19

Liste des personnes vulnérables très à risque face à la COVID-19 :
- Personnes atteintes de maladies rénales chroniques sévères (dont les patients dialysés).
- Personnes transplantées d’organes solides.
- Personnes transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques.
- Personnes atteintes de poly-pathologies chroniques avec au moins deux insuffisances d’organes.
- Personnes atteintes de certaines maladies rares (liste complète) et particulièrement à risque en cas d’infection.
- Personnes atteintes de trisomie 21.
- Personnes atteintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie.

Personnes vulnérables à très haut risque face à la COVID-19

Liste des personnes vulnérables très à risque face à la COVID-19 :
- Personnes atteintes de maladies rénales chroniques sévères (dont les patients dialysés).
- Personnes transplantées d’organes solides.
- Personnes transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques.
- Personnes atteintes de poly-pathologies chroniques avec au moins deux insuffisances d’organes.
- Personnes atteintes de certaines maladies rares (liste complète) et particulièrement à risque en cas d’infection.
- Personnes atteintes de trisomie 21.
- Personnes atteintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie.

Moderna ou Pfizer-BioNTech
Moderna ou Pfizer-BioNTech

Professionnels du secteur de la santé ou du secteur médico-social

Liste des professionnels du secteur de la santé et du secteur médico‑social :
- Professionnels de santé : professions médicales, professions de la pharmacie et de la physique médicale, auxiliaires médicaux, aides-soignants, auxiliaires de puériculture et ambulanciers.
- Autres professionnels des établissements de santé et des établissements et services médico-sociaux.
- Professionnels des résidences services.
- Professionnels des centres d’hébergement spécialisés pour les personnes atteintes de la COVID-19.
- Professionnels de l’aide à domicile et les salariés du particulier employeur intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables (recevant l’APA ou la PCH).
- Prestataires de services et distributeurs de matériels (PSDM) intervenant au domicile des patients.
- Sapeurs-pompiers professionnels et volontaires.
- Personnels composant les équipages des véhicules des entreprises de transport sanitaire.
- Étudiants et élèves en santé au contact des patients.
- Assistants de régulation médicale durant leurs stages en établissement ou en SMUR.
- Professions à "usage de titre" reconnues par diverses lois non codifiées : ostéopathes, chiropracteurs, psychothérapeutes et psychologues.
- Secrétaires médicales en cabinet de ville et assistants médicaux.

Professionnels du secteur de la santé ou du secteur médico-social

Liste des professionnels du secteur de la santé et du secteur médico‑social :
- Professionnels de santé : professions médicales, professions de la pharmacie et de la physique médicale, auxiliaires médicaux, aides-soignants, auxiliaires de puériculture et ambulanciers.
- Autres professionnels des établissements de santé et des établissements et services médico-sociaux.
- Professionnels des résidences services.
- Professionnels des centres d’hébergement spécialisés pour les personnes atteintes de la COVID-19.
- Professionnels de l’aide à domicile et les salariés du particulier employeur intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables (recevant l’APA ou la PCH).
- Prestataires de services et distributeurs de matériels (PSDM) intervenant au domicile des patients.
- Sapeurs-pompiers professionnels et volontaires.
- Personnels composant les équipages des véhicules des entreprises de transport sanitaire.
- Étudiants et élèves en santé au contact des patients.
- Assistants de régulation médicale durant leurs stages en établissement ou en SMUR.
- Professions à "usage de titre" reconnues par diverses lois non codifiées : ostéopathes, chiropracteurs, psychothérapeutes et psychologues.
- Secrétaires médicales en cabinet de ville et assistants médicaux.

55 à 69 ans
18 à 49 ans

Tous

Liste des comorbidités :
- Pathologies cardio-vasculaires (hypertension artérielle compliquée (notamment complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), insuffisance cardiaque ou antécédents d’accident vasculaire cérébral, de chirurgie cardiaque ou de coronaropathie).
- Diabète (de type 1 et de type 2).
- Pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale, notamment : broncho-pneumopathie obstructive, insuffisance respiratoire, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil ou mucoviscidose.
- Insuffisance rénale chronique.
- Obésité avec IMC>30.
- Cancer ou hémopathie maligne.
- Maladies hépatiques chroniques, en particulier la cirrhose.
- Immunodépression congénitale ou acquise.
- Syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie.
- Pathologies neurologiques (maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale ou maladie cérébelleuse progressive).
- Troubles psychiatriques.
- Démence.

Personnes souffrant d’une ou plusieurs comorbidités

Liste des comorbidités :
- Pathologies cardio-vasculaires (hypertension artérielle compliquée (notamment complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), insuffisance cardiaque ou antécédents d’accident vasculaire cérébral, de chirurgie cardiaque ou de coronaropathie).
- Diabète (de type 1 et de type 2).
- Pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale, notamment : broncho-pneumopathie obstructive, insuffisance respiratoire, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil ou mucoviscidose.
- Insuffisance rénale chronique.
- Obésité avec IMC>30.
- Cancer ou hémopathie maligne.
- Maladies hépatiques chroniques, en particulier la cirrhose.
- Immunodépression congénitale ou acquise.
- Syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie.
- Pathologies neurologiques (maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale ou maladie cérébelleuse progressive).
- Troubles psychiatriques.
- Démence.

Femmes enceintes à partir du deuxième trimestre de la grossesse

Liste des comorbidités :
- Pathologies cardio-vasculaires (hypertension artérielle compliquée (notamment complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), insuffisance cardiaque ou antécédents d’accident vasculaire cérébral, de chirurgie cardiaque ou de coronaropathie).
- Diabète (de type 1 et de type 2).
- Pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale, notamment : broncho-pneumopathie obstructive, insuffisance respiratoire, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil ou mucoviscidose.
- Insuffisance rénale chronique.
- Obésité avec IMC>30.
- Cancer ou hémopathie maligne.
- Maladies hépatiques chroniques, en particulier la cirrhose.
- Immunodépression congénitale ou acquise.
- Syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie.
- Pathologies neurologiques (maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale ou maladie cérébelleuse progressive).
- Troubles psychiatriques.
- Démence.

Femmes enceintes à partir du deuxième trimestre de la grossesse

Liste des comorbidités :
- Pathologies cardio-vasculaires (hypertension artérielle compliquée (notamment complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), insuffisance cardiaque ou antécédents d’accident vasculaire cérébral, de chirurgie cardiaque ou de coronaropathie).
- Diabète (de type 1 et de type 2).
- Pathologies respiratoires chroniques susceptibles de décompenser lors d’une infection virale, notamment : broncho-pneumopathie obstructive, insuffisance respiratoire, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d'apnées du sommeil ou mucoviscidose.
- Insuffisance rénale chronique.
- Obésité avec IMC>30.
- Cancer ou hémopathie maligne.
- Maladies hépatiques chroniques, en particulier la cirrhose.
- Immunodépression congénitale ou acquise.
- Syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie.
- Pathologies neurologiques (maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale ou maladie cérébelleuse progressive).
- Troubles psychiatriques.
- Démence.

AstraZeneca ou Janssen

Personnes vulnérables à très haut risque face à la COVID-19

Liste des personnes vulnérables très à risque face à la COVID-19 :
- Personnes atteintes de maladies rénales chroniques sévères (dont les patients dialysés).
- Personnes transplantées d’organes solides.
- Personnes transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques.
- Personnes atteintes de poly-pathologies chroniques avec au moins deux insuffisances d’organes.
- Personnes atteintes de certaines maladies rares (liste complète) et particulièrement à risque en cas d’infection.
- Personnes atteintes de trisomie 21.
- Personnes atteintes de cancers et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie.

AstraZeneca, Janssen,
Moderna ou Pfizer‑BioNTech

Personnes résidant dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), dans une unité de soins de longue durée (USLD), dans une résidence autonomie ou dans une résidence services

Personnes en situation de handicap hébergées en maison d’accueil spécialisée ou en foyer d’accueil médicalisé

Personnes en situation de handicap hébergées en maison d’accueil spécialisée ou en foyer d’accueil médicalisé

Personnes en situation de handicap hébergées en maison d’accueil spécialisée ou en foyer d’accueil médicalisé

Personnes résidant dans les foyers de travailleurs migrants et ayant plus de 60 ans

Professionnels du secteur de la santé ou du secteur médico-social

Liste des professionnels du secteur de la santé et du secteur médico‑social :
- Professionnels de santé : professions médicales, professions de la pharmacie et de la physique médicale, auxiliaires médicaux, aides-soignants, auxiliaires de puériculture et ambulanciers.
- Autres professionnels des établissements de santé et des établissements et services médico-sociaux.
- Professionnels des résidences services.
- Professionnels des centres d’hébergement spécialisés pour les personnes atteintes de la COVID-19.
- Professionnels de l’aide à domicile et les salariés du particulier employeur intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables (recevant l’APA ou la PCH).
- Prestataires de services et distributeurs de matériels (PSDM) intervenant au domicile des patients.
- Sapeurs-pompiers professionnels et volontaires.
- Personnels composant les équipages des véhicules des entreprises de transport sanitaire.
- Étudiants et élèves en santé au contact des patients.
- Assistants de régulation médicale durant leurs stages en établissement ou en SMUR.
- Professions à "usage de titre" reconnues par diverses lois non codifiées : ostéopathes, chiropracteurs, psychothérapeutes et psychologues.
- Secrétaires médicales en cabinet de ville et assistants médicaux.

Plus de 70 ans

Tous

AstraZeneca, Janssen,
Moderna ou Pfizer-BioNTech
Je suis éligible : comment me faire vacciner ?
Si vous êtes éligible, cliquez sur le bouton ci-dessous pour trouver où vous faire vacciner et prendre rendez-vous.
En raison d’une demande importante et d’un nombre de doses limité, il est actuellement difficile de prendre rendez-vous pour se faire vacciner.
Je ne suis pas encore éligible : quand pourrai-je me faire vacciner ?
Voici les prochaines étapes de la campagne de vaccination :
  • Ouverture aux personnes entre 50 et 54 ans : à partir du 15 mai.

  • Ouverture aux personnes entre 18 et 49 ans: à partir du 15 juin.

Où puis-je me faire vacciner ?

Votre lieu de vaccination dépend de la catégorie à laquelle vous appartenez et au vaccin auquel vous êtes éligible.
Centres de vaccination

Les centres de vaccination ont permis de lancer la campagne grand public de vaccination en France. Ces structures proposent les vaccins AstraZeneca, Moderna et Pfizer-BioNTech.

Médecins généralistes

Les médecins généralistes ont la possibilité de vacciner leurs patients éligibles avec les vaccins AstraZeneca et Janssen. Ils participent activement à l’accélération de la campagne de vaccination.

Pharmaciens

Les pharmaciens proposent la vaccination avec les vaccins AstraZeneca et Janssen. Ils viennent en renfort des centres de vaccination et des médecins généralistes.

Les personnes résidant en établissement pour personnes âgées ou qui sont en situation de handicap et qui sont hébergées en maison d'accueil spécialisée ou foyer d'accueil médicalisé se font vacciner au sein de leur établissement.
Y a-t-il des différences entre les vaccins Moderna et Pfizer-BioNTech ?
Les vaccins Moderna et Pfizer-BioNTech sont équivalents : ils s’appuient sur la même technologie – celle de l’ARN messager – et présentent une efficacité comparable, proche de 95%, selon la Haute autorité de Santé. Cette autorité considère par ailleurs que les deux vaccins sont tolérés de la même manière.
Que dois-je faire si j’ai reçu ma première dose d’AstraZeneca mais que je ne suis plus éligible ?
Le vaccin AstraZeneca n’est plus éligible aux personnes de moins de 55 ans depuis le 19 mars. Si vous avez moins de 55 ans et que vous avez déjà reçu une dose du vaccin AstraZeneca, vous devez recevoir une seconde dose avec le vaccin Moderna ou Pfizer-BioNTech (12 semaines après la première dose).
Puis-je me faire vacciner si j’ai déjà eu la COVID-19 ?
  • Vous avez eu la COVID-19 il y a moins de 3 mois : vous n’avez pas besoin de vous faire vacciner (vous êtes encore protégé par l’immunité post-infectieuse).

  • Vous avez eu la COVID-19 il y a plus de 3 mois : si vous faites partie de l’une des catégories éligibles, vous pouvez vous faire vacciner. Mais vous ne recevrez qu’une seule injection car vous conservez une mémoire immunitaire. Vous devez néanmoins toujours prendre vos 2 rendez-vous de vaccination : votre médecin décidera lors du premier rendez-vous si la seconde injection doit être maintenue (si par exemple vous avez une pathologie ou un traitement qui entraînent une immunodépression).

Quelles recommandations spécifiques si je suis immunodéprimé ?
L'injection d'une troisième dose de vaccin à ARNm est nécessaire pour les personnes sévèrement immunodéprimées (transplantés d’organes solides, transplantés récents de moelle osseuse, patients dialysés, patients atteints de maladies auto-immunes sous traitement immunosuppresseur fort de type anti-CD20 ou anti-métabolites). Cette troisième injection doit intervenir 4 semaines au moins après la deuxième dose, ou dès que possible pour les personnes qui auraient déjà dépassé ce délai.
Des recommandations seront ultérieurement émises concernant la nécessité d’une troisième dose pour les insuffisants rénaux chroniques non dialysés, les patients atteints de cancers et les patients atteints de maladies auto‑immunes sous d’autres traitements immunosuppresseurs.
Dois-je avancer des frais pour me faire vacciner ?
Non, la vaccination est intégralement prise en charge par l’Assurance Maladie. Aucun frais ne sera à avancer.
Dois-je me faire vacciner dès que je suis éligible ?
La vaccination contre la COVID-19 n’est pas obligatoire. En cas de doute (si par exemple vous êtes enceinte), veuillez en parler à votre médecin traitant, qui sera le plus à même de répondre à vos interrogations et de vous conseiller. Pensez à la consultation vidéo pour cela.
Je suis éligible à la vaccination. Pourquoi est-ce que je ne trouve pas de créneaux disponibles ?
Une Icône de chevron

Vous êtes plusieurs millions à être éligibles à la vaccination contre la COVID-19. Malheureusement, le nombre de doses de vaccin disponibles est encore très insuffisant pour faire face à cette demande. Par conséquent, les créneaux dans les centres de vaccination se font rares.

N.B. : les créneaux sont mis en ligne régulièrement par les centres de vaccination en fonction de l'approvisionnement en doses. Ces créneaux apparaissent lorsque les centres sont ouverts (8h-20h).

J’ai pris mes deux rendez-vous pour me faire vacciner. Pourquoi sont-ils annulés quelques jours ou semaines plus tard ?
Une Icône de chevron

Les créneaux mis en ligne par les centres de vaccination dépendent du nombre de doses dont ils disposent. Néanmoins, il peut arriver qu’ils reçoivent moins de doses que prévu et soient alors obligés d’ajuster le nombre de rendez-vous.

Les centres de vaccination mettent cependant tout en œuvre pour limiter ces incidents et assurer un maximum de rendez-vous de vaccination. Si malheureusement vous êtes dans cette situation, vous devez reprendre vos deux rendez-vous de vaccination.

Comment m’assurer que mes rendez-vous (et ceux de mes proches) ont bien été pris ?
Une Icône de chevron

Vous avez pris rendez-vous pour vos deux injections de vaccin et vous souhaitez être sûr qu’ils sont bien pris en compte ? Pour cela, pensez à vérifier :

  • Votre boîte mail : après chaque prise de rendez-vous sur Doctolib, un e-mail de confirmation est envoyé à l’adresse e-mail renseignée sur le profil du patient. Pour les deux rendez-vous de vaccination, vous recevrez un seul e-mail de confirmation. S’il n'apparaît pas dans votre boîte de réception, pensez à vérifier vos courriers indésirables (spams).

  • Votre page “Mes rendez-vous” depuis votre compte Doctolib : vos rendez-vous, passés et à venir, sont indiqués sur votre page “Mes rendez-vous”.

N.B. : si vos deux rendez-vous apparaissent sur votre page “Mes rendez-vous” mais que vous n’avez pas reçu de confirmation par e-mail, vérifiez l’orthographe de votre adresse e-mail depuis la rubrique “Mon compte”, ainsi que l’état de votre connexion pour être certain que votre boîte mail est à jour.

Malheureusement, si aucun rendez-vous n'apparaît sur votre page “Mes rendez-vous” et qu’aucun e-mail de confirmation ne vous a été envoyé, cela signifie que les deux rendez-vous n'ont pas été validés. Dans ce cas, nous vous invitons à prendre de nouveau rendez-vous pour vos deux injections de vaccin.